La question du devenir des œuvres

Les productions réalisées en séance d’art-thérapie sont la trace d’un processus thérapeutique à l’œuvre. Elles relèvent donc du secret professionnel et ne sauraient être communiquées à un tiers sans l’accord de son auteur.

Toutes traces de ces productions et de ces œuvres restent la propriété du patient. Je conserve les productions des patients tout le temps de l’accompagnement.

Lors du bilan de clôture, nous discutons ensemble de leur devenir.

Voici quelques-unes des réalisations: